Publié le

Les Editions Encre fraîche publient la Maison éclose

Les anciennes écuries de Mon-ReposL’excellente nouvelle du jour: les Editions Encre Fraîche s’associent à nous pour publier les textes de la Maison éclose. La publication d’un recueil est agendée au 7 novembre prochain, à l’occasion du prochain Salon des petits éditeurs. Merci à eux et merci aux auteurs, car c’est grâce à la qualité de votre boulot que ça se passe!

Si vous souhaitez être informé de la sortie du joli bouquin que nous vous préparons avec Encre fraîche, vous pouvez vous inscrire ici.

Publié le

Créez ici votre mot de passe désirable!

passwordMaisoneclose

Il est temps de créer aujourd’hui votre « mot de passe désirable » pour entrer dans la maison éclose! Il suffit d’ouvrir le générateur et de jouer avec les mots.

C’est par ici!

Lorsque vous aurez trouvé un sésame, l’application vous permettra de vous l’envoyer par email. Imprimez-le et emportez-le avec vous le 18 avril prochain.

Publié le

Les textes de la Maison

Les auteur/e/s de la Maison éclose

Les auteur/e/s de la Maison écloseFin février. Presque tous les textes sont arrivés. Les délais sont tenus. Des désirs qui se devinent, se disent, s’étendent, se découvrent, s’attendent, s’espacent, se touchent, s’entrechoquent, se cognent pour être lus. Juste entre vous et nous.
Il y a des corps à corps, des coeurs à l’air, des queuleuleus, des danses sous la pluie, du sang dans les voiles, des pandanslagueule, des rêves de comètes et des faces cachées de la lune.
Nous relisons tout cela, caressons les formes, affûtons les langues, entraînons les mots pour le 18 avril. Nous y serons. Et vous?

Publié le

118% de l’objectif atteint sur WeMakeIt!

Le portavion
Le portavion
C’est l’artiste Yves Juillerat qui nous dessinera la Maison éclose.

Un grand merci! Nous avons récolté 3’565.- grâce à vous! WeMakeIt garde 10% pour son service. Nous avons donc largement atteint l’objectif que nous nous fixions. C’était le minimum pour nous permettre d’ouvrir les fenêtres.
Pour les portes de la Maison éclose, nous avons encore lancé deux appels, avec l’Association Tulalu!?, la marraine de notre projet. Nous pourrons ainsi compléter le budget du projet.
Alors que les écrivains inventent leurs désirs, nous terminons le développement d’une petite application qui permettra de chercher les «mots de passe désirables» de la Maison éclose. Elle sera mise en ligne début mars. Ne manquez pas le rendez-vous!

Publié le

Avez-vous votre mot de passe?

la ma maison éclose

Le lieu ressemble à une maison close. On y mange, on y boit, le monde au bout des lèvres, les oreilles attentives. L’atmosphère est chaleureuse. Le menu que les visiteurs de passage découvrent en ce lieu étrange est une collection de textes. A lire. A écouter. A goûter.

Ils déclinent tous les univers du désir: de vivre, d’apprendre, de découvrir, d’enfanter, de partir, de fuir, de s’absenter, de voler, de plonger, d’écrire, de rêver, d’aimer, de corps, de sexe, de mourir, de reconnaissance, d’indépendance, de pluie, de lumière, de chocolat…

Le visiteur choisit une atmosphère, une forme de désir, un texte. Il est accompagné à l’étage, donne son « mot de passe » et entre dans une pièce.

Le décor est simple: un fauteuil, un lit ou une méridienne, un éclairage et un écrivain/e. Ici, la lecture se vit en intimité. Les histoires sont brèves comme des étoiles filantes. Ce sont des instants partagés.